© Réalisation: Conceptions AdiBec 2014         Dernière mise-à-jour le 2016/09/13

Fête nationale de l’Acadie

Les Acadiens et leurs descendants célèbrent leur Fête

nationale tous les 15 août

Pourquoi cette date? Le 15 août, c’est traditionnellement la fête de Notre-Dame de  l’Assomption (fête religieuse célébrant la Montée de Marie). Marie étant la patronne  des Acadiens et Acadiennes, on célèbre la fête nationale des Acadiens à cette date.   « Au sein du mouvement acadien, [Mgr Marcel-François Richard] s'engage avec  Stanislas-Joseph Doucet et François-Xavier Cormier pour décider que la fête de  l'Assomption devienne la fête nationale du peuple acadien. »  Au programme Messe  Levée du drapean à 11 h 00 à l’hôtel de ville. Levée ou Salut protocolaire du drapeau : à 17 h 55 Pourquoi à cette heure précise ? Pour commémorer 1755, l’année  de la  Déportation.  Le drapeau : Le 15 août 1884 a lieu le tout premier déploiement public du nouveau  drapeau de l’Acadie adopté l’après-midi même lors de la plénière de la Deuxième  Convention Nationale des Acadiens. Ce premier drapeau acadien était un drapeau  tricolore français qui avait été piqué de l’étoile aux couleurs papales.  Ave Maris Stella (Salut Étoile de la mer): hymne national acadien. En le 15 août  1884, lors du premier déploiement du drapeau acadien, l’abbé Marcel-François  Richard, curé de Saint-Louis-de-Kent, entonna l’Ave Maris Stella après quoi Pascal  Poirier, futur premier et sénateur acadien, suggéra que l’on ait comme air national  l’Ave Maris Stella, cette ancienne hymne religieuse du sixième siècle attribuée à  saint Venance Fortunat, évêque de Poitiers (France).  Paroles de la chanson, en latin, ainsi qu’une version moderne en français,  composée par Jacinthe Laforest en 1994. Tintamarre : Pourquoi faire du bruit? Depuis 1955, année du bicentenaire de la Déportation, le  tintamarre est une tradition acadienne de marcher à travers sa communauté en  faisant du bruit, souvent pour la célébration de la Fête nationale de l'Acadie. Le  terme provient du mot d'origine français acadien qui signifie « sons discordants ». La  pratique est destinée à démontrer la vitalité et la solidarité de la société acadienne,  et pour rappeler aux autres de la présence des Acadiens et Acadiennes. Le plus  grand tintamarre se tient à Caraquet tous les ans.   Potluck acadien : Un potluck, parfois appelé « repas-partage », le mot « potluck » évoque l'expression  « à la fortune du pot » Dans le mot, il y a l'idée de simplicité (on met en commun) et  celle de hasard (on trouve ce que chacun a apporté).  Surveillez l’onglet Activités pour tout savoir sur le prochain « 15 août »!
Bienvenue sur le site de l'AARQ Historique et mission de l'AARQ Le 15 août, c'est pour nous! Conseil d'administration 2014-2015 Cinq centres d'intérêt très actifs Calendrier des activités 2014-2015 Pour avoir des nouvelles de nous-autres LIENS Activités, visiteurs, souvenirs Plusieurs façons de nous joindre